Qu’est-ce que le chamanisme transculturel?

Une voie spirituelle de liberté

Le chamanisme transculturel est une voie spirituelle de liberté ouverte à tous. Le seul pré-requis est un désir de connaître cette voie.

Il implique, comme tous les chamanisme du globe, une discipline quotidienne de vie et aide, comme toutes les pratiques spirituelles digne de ce nom, la personne qui le pratique à vivre mieux, plus en santé et plus heureux. Chaque personne y trouvera une voie de liberté personnelle et, en général, une relation plus intime avec la Terre Mère et le Grand-Esprit (le Grand Tout, Dieu, la Source, etc.).

C’est un chamanisme dénué de toute couleur culturelle. Un chamanisme qui s’inspire de toutes les cultures chamaniques du globe en créant ses propres façons de faire.

C’est aussi une école de chamanisme qui fait revivre aujourd’hui une connaissance qui date de plusieurs dizaines de millénaires en l’adaptant à notre mode de vie contemporain.

Les techniques du chamanisme transculturel n’utilisent pas de drogues ni de boissons psychotropes.

Le chamanisme transculturel n’est attaché aucune tradition. Il est, dans le sillage de Michael Harner, une approche qui traverse toutes les cultures, qui s’inspire de toutes les cultures sans les copier.

En référence, lire l’article Michael Harner, L’inventeur du chamanisme moderne, INREES (06/02/2018)

Ci-dessous: Des chamanes du monde entier au festival de chamanisme en France organisé par le Cercle de sagesse de l’union des traditions ancestrales.

chamanisme transculturel
chamanisme transculturel

Ce chamanisme transculturel va chercher l’essentiel, la base, les fondements de chacune de ces cultures, ce qui est commun à toutes et développe à partir de cette matière des façons de faire adaptées au rythme et au style de vie contemporain. On conserve le sens mais on laisse la forme à ceux à qui elle appartient. Chacun trouve sa propre forme. L’important, c’est que ça fonctionne, qu’on obtienne des résultats.

Tout y est expérience à vivre. Il n’y a aucun système de croyance ni hiérarchie dans le chamanisme transculturel. On n’a pas besoin de croire aux esprits; on en fait l’expérience, on les rencontre dans la «réalité non ordinaire», selon la terminologie de Carlos Castaneda.

Il y a certes des chamanes ou chamans plus expérimentés que d’autres. Avec le temps et la pratique, les expériences s’affinent et se multiplient et le praticien devient ainsi de plus en plus habile à travailler avec ses alliés spirituels. Les vrais maîtres sont les alliés spirituels, les esprits compatissants et puissants qui nous accompagnent et nous aident. On les trouve en voyage chamanique et on peut par la suite les contacter en voyage ou autrement aussi souvent qu’on le désire.

Ainsi, le chamanisme transculturel peut être pratiqué par tous. Il s’harmonisera à toute religion ou philosophie de vie.

Menu
X